MADAGASCAR

 


 

Accueil Préambule MADAGASCAR
Petit vocabulaire Expressions et phrases diverses LEXIQUE ANTSIRANAIS
Notice grammaticale   Contact

 

 


 

STATISTIQUES DIVERSES

 

 

SUPERFICIE (km2)

594 180

POPULATION (1998)

14 millions (25 000 étrangers)

Evolution démographique

+ 3,18 %/an

PIB (1998)

3,5 Milliards $US

240 $US/hab

Consommation de riz

107 kg/an/hab

 

INFRASTRUCTURES

25 500 km de routes (5 500 revêtues)

6 ports long-courrier

57 aérodromes

 

 

 

1995

1996

1997

1998

Croissance PIB (%)

2

2,1

3,7

3,9

Inflation (%)

45

18

7,4

8,8

 

 

 

AGRICULTURE

PECHE

INDUSTRIE / MINES

AGROALIMENTAIRE

SERVICES

TOURISME

Population active

82 %

5%

11%

Contribution au PIB

34%

12%

53%

Recettes d’exportation

70%

-

-

  Production ( milliers de t)

Riz 2 574

Manioc 2 392

Canne à sucre 2 163

Patate douce 462

Pomme de terre 270

Bananes 240

Mangues 182

Maïs 155

Songe 93

Café 61

Ananas 50

Haricots secs 37

Arachides 35

Coton 34

Tomates 18

Sisal 18

Girofle 15

Letchis 12

Vanille 9

Poivre 3

Pierres fines (en kg)

Saphir 559

Rubis 358

Emeraude 8

Or 38

Tourisme

121 207 touristes (1998)

500 Millions de FF de recettes en devises

(3ème rang après la pêche et la zone franche)

  Bovins 11 millions

Porcins 1,5 millions

Caprins 1,5 millions

Ovins 0,7 millions

Volailles 32 millions

Crevettes 8000 t

Poissons frais 68 000 t

Langoustes 234 t

Crabe 445 t

Industrie extractive

Quartz

Graphite

Mica

Chrome

Bauxite

 

 

 

 


 

HISTOIRE RECENTE

 

 

30 septembre 1895

29 mars 1947

26 juin 1960

 

1972

 

 

 

 

 

1975

 

 

1975 – 1992

 

 

 

 

Avril 1984

1991-1992

Août 1992

 

Fin 1992

Février 1993

 

Juillet 1996

Février 1997

Janvier-Juin 2002

Les Français prennent Tananarive. Galliéni nommé Gouverneur Général.

Insurrection contre les français. Sévère répression.

Indépendance. Philibert Tsiranana premier Président du pays.

Les Français conservent le contrôle de l’économie.

Démission de Tsiranana après des manifestations de grande ampleur.

Le Général Gabriel Ramantsoa, chef des armées, au pouvoir.

Renégociation des accords et fermeture des bases militaires Françaises.

Début de la malgachisation.

Rapprochement avec la Chine et l’URSS.

Madagascar se retire de la zone CFA. Beaucoup de Français quittent le pays.

Après plusieurs tentatives de coups d’état, Ramantsoa laisse la place au Colonel Richard Ratsimandrava, assassiné une semaine plus tard.

Après quelques troubles, un nouveau gouvernement, fidèle à l’ancien président, est mis en place sous l’autorité de l’ex-ministre des

affaires étrangères, l’Amiral Didier Ratsiraka.

Deuxième République.

Rupture avec la France. Poursuites des relations avec les nations communistes.

Réformes politiques et économiques radicales (nationalisations…).

1982 et 1989 : « Réélections » de Ratsiraka.

Difficultés économiques. Mesures d’austérité imposées par le FMI. L’opposition s’organise.

Le cyclone Kamisy détruit partiellement Diégo-Suarez.

Troubles politiques (émeutes, manifs, grèves, tentatives de coups d’état)

Adoption par référendum d’une nouvelle constitution.

Début de la Troisième république.

Nouveaux troubles politiques précédant l’élection présidentielle.

Election du professeur Albert Zafy.

Difficultés économiques.

Zafy est démis par le parlement

Nouvelles élections présidentielles : Ratsiraka réélu.

Elections présidentielles contestées.

Troubles politiques (grèves, affrontements).

Marc Ravalomanana est finalement déclaré élu. Exil de Ratsiraka.

 

Haut de page